Manhattan stories

Une journée à Manhattan. Dès le réveil, Benny, fan de vinyles collectors et de chemises bariolées n’a qu’une obsession : aller récupérer un disque rare de Charlie Parker. Mais il doit aussi gérer la déprime de son coloc Ray qui ne sait comment se racheter après avoir posté en ligne, en guise de vengeance, des photos de nu de sa copine. Pendant ce temps, Claire, chroniqueuse judiciaire débutante passe sa première journée sur le terrain aux côtés de Phil, journaliste d’investigation pour un tabloïd ayant des méthodes douteuses pour obtenir un scoop. Leur enquête va les mener jusqu’à Jimmy, un horloger qui pourrait détenir, sans le savoir, les preuves d’un meurtre. Quelques blocks plus loin, Wendy, une étudiante désabusée du monde actuel, tente de persuader sa meilleure amie Mélanie qu’idéaux féministes et désirs sexuels ne sont pas incompatibles. S’ils ne se croisent pas toujours, une connexion existe entre tous : l’énergie de New-York.

Liste de tous les liens en streaming:

COMMENTAIRES:

 

L'histoire qui se déroule à New-York suit plusieurs personnes bien plus que ce que l'affiche montre. Parmi ceux présents sur l'affiche, il y a Ray qui se cache dans un appartement après avoir fait quelque chose de moche à sa copine, Wendy qui est une jeune femme réservée pas sûre d'elle et de son orientation sexuelle, Phil est un journaliste qui prend sous son aile Claire, Jimmy qui est un horloger et qui va être mêlé à une histoire étrange et enfin Bene qui est un fan de musique et dont une transaction va mal tourner. Certains des personnages se croisent et ont une histoire en commun et en plus de ça, on remarque que ça marche souvent par paires dans le sens où certains ont une sorte de pendant, mais un peu contraire comme Wendy avec Mélanie, Phil avec Claire ou Bene et Ray. Cela n'apporte pas toujours grand-chose, mais dans certains cas oui comme pour les premières citées. D'ailleurs, l'histoire de Wendy est peut-être la plus intéressante du moins celle où il y a le plus à développer. Le début m'a fait craindre le pire, car c'est un film très particulier au niveau du style, de la mise en scène et des intrigues, mais au plus ça avance au mieux ça va, car on s'y habite. Comme pour un film choral, tout ne se vaut pas surtout que les histoires sont très simples, mais l'ensemble se laisse finalement suivre tranquillement même s'il n'y a rien d'extraordinaire. 2,5/5

 
Post a Reply