Exists

En 2014, cinq amis partent pour une virée au Texas. Le soir, ils rejoignent la cabane d’un proche, abandonnée depuis bien longtemps. Quelque chose semble avoir fait fuir les derniers habitants du coin. Rattrapés par la nuit et coupés du monde, ils se retrouvent confrontés à un mal mystérieux qui hante la forêt…

Liste de tous les liens en streaming:

COMMENTAIRES:

 

Encore un found footage de plus... Celui-ci tient une partie de ses promesses et se laisse regarder. L'ambiance "seuls face à l'inconnu" est bien rendue, et le film reste tendu jusqu'à la fin. La créature est convaincante, on en voit juste ce qu'il faut pour éviter le ridicule.
Le climat est flippant, avec ce qu'il faut de jump scare pour maintenir en haleine.
Toutefois le film n'est pas sans défaut, avec encore et toujours la même situation, à savoir des jeunes qui se retrouvent isolés dans les bois alors qu'ils espéraient y passer du bon temps. On n'évite pas certains clichés inhérents au genre, comme envoyer un type seul chercher du secours alors que la créature rôde ^^
Le gros soucis du film reste malgré dans sa forme, le found footage, qui décidément me déplait de plus en plus... J'ai trouvé que dans ce film il n'aidait pas énormément la narration (on aurait très bien pu le tourner de manière classique) et surtout le found footage + les scènes nocturnes + les mouvements rapides de caméra = on ne comprend rien de ce qui se passe à l'écran parfois (heureusement il y a peu de scènes comme ça, mais l'assaut de la cabane est particulièrement illisible).
Je donne une note moyenne, mais le film se laisse regarder malgré tout.

 

Excellente... que cette petite virée "cottage"... séjour agréable avec animation garantie sans temps morts. Profitez bien... parce que pas sûr que vous puissiez y retourner un jour. ^^
J'ai apprécié ce film dans son intégralité... tout simplement. Alors why ??... Bah parce que j'fais c'que j'veux déjà, mais plus sérieusement, c'est le Rythme de ces péripéties que j'tiens à passer au fluo...
Alors... j'pense sincèrement (et ça n'engage que moi), que le fait de balancer des trucs bien négatifs (et ça, ça n'engage que certains) sur le film, montre bien qu'à un moment, vous n'devez pas être super en phase avec les synopsis des bobines... Je n'vois vraiment pas, après avoir lu ce qui nous attendait dans cette forêt si enchantée, en quoi l'aventure ne tenait pas là toutes ses promesses. Alors à quoi bon perdre son temps ??... si vous n'êtes pas vraiment client du genre. Tout y est dans c'film... en c'qui concerne une situation comme telle... (pour moi, en tous cas).
On a ici un rythme qui frappe dés l'début, on est donc sous tension dés l'début... mais chose plus difficile à réaliser... on CONSERVE cet état sous tension jusqu'au générique de fin. Les événements, dans un cas de figure comme ici, se déroulent avec beaucoup de crédibilité. Et puis il y a Big Foot et Big Foot... (nan, j'n'aime pas la chasse)... Nous sommes ici en compagnie d'une Brutasse indomptable de Big Foot emprunte d'un charisme et d'un désir de vengeance implacable... Pas un beau Big Foot tout blanc tout mimi tel un superbe ours polaire... qui jouerait à attraper des ptits flocons d'neige avec ses grosses paluches, tout émerveillé, la larme à l’œil... Nan, vraiment pas.
Une chose terrible aussi... le contraste entre ces jolies feuilles vertes et cette grosse masse toute noire bien Dark, qui réussit à chaque apparition, son ptit effet plutôt diabolique. On est super loin du conte de fées... où on pourrait presque se surprendre à penser qu'on aimerait bien faire ami ami avec la créature... Qui sait ??... Ce serait si merveilleux... Bah nan... Il est pas d'humeur j'crois.
La violence et la brutalité caractérisent ce film... ainsi que cette vulnérabilité dégoulinante qui s'en dégage. Point barre.
Enfermés dans l'chalet avec eux, ou sillonnant ces ptits chemins bordés de végétation avec les ptits sifflotements d'oiseaux (mais aussi d'autres cris un peu plus gutturaux que vous saurez apprécier à leurs justes valeurs) qui vont avec, vous comprendrez pourquoi j'vois ça comme ça. Enfin, j'le souhaite. Un esprit si rude pour une morale si claire...
Excellent. 4.5/5.

 
Post a Reply